Site menu:

Concernant la fibromyalgie



Douleurs articulaires et musculaires généralisées, fatigue, troubles du sommeil...

La fibromyalgie est une affection douloureuse associée à une raideur des tissus musculaires. Parmi les traitements non médicamenteux, la cure thermale a une efficacité reconnue par la Ligue Européenne contre les rhumatismes (EULAR).
Différentes études cliniques ont montré les bénéfices de l' hydrothérapie, en particulier des eaux chaudes, dans la fibromyalgie.
En 2001, une équipe israélienne montre une amélioration nette de la qualité de vie et des douleurs chez des patients ayant pris des bains dans la Mer Morte 1.
En 2002, des chercheurs turcs notent une amélioration au niveau des douleurs grâce à la balnéothérapie 2.
Plus récemment, Narcis Gusi de l'Université d'Extramadura en Espagne et Pablo Tomas-Carus de l'Université d'Evora au Portugal ont suivi 33 femmes atteintes de fibromyalgie. Séparées en deux groupes, la moitié a fait des exercices dans de l'eau chaude au moins une heure trois fois par semaine pendant 8 mois. Pendant ce temps, l'autre moitié n'a pratiqué aucun sport aquatique. "Les femmes du groupe piscine ont témoigné d'une baisse conséquente de la douleur et d'une amélioration de leur qualité de vie" rapportent les auteurs de l'étude publiée en 2008 3.
Sources :
1 - Buskila D, Abu-Shakra M, et al. Balneotherapy for fibromyalgia at the Dead Sea, Rheumatol Int. 2001;20(3):105-8.
2 - Evcik D, Kizilay B, Gokcen E. The effects of balneotherapy on fibromyalgia patients, Rheumatol Int. 2002;22(2):56-9.
3 - Narcis Gusi, Pablo Tomas-Carus Cost-utility of an 8-month aquatic training for women with fibromyalgia: a randomized controlled trial Arthritis Research & Therapy 2008, 10:R24 (22 February 2008) 4 -; Echelle de l'EULAR : niveau II, avec un grade B pour l'hydrothérapie, c'est-à-dire avec une efficacité thérapeutique importante

-    NB : Il n'est possible d'accéder à ces améliorations qu'à la condition de recevoir plusieurs
     séances de relaxation aquatique..

-    Le Watsu ou la relaxation aquatique ne saurait en aucun cas être un substitut à un      traitement psychothérapeutique ou médical quelconque.

      N'hésitez pas, en cas de doute, à consultez votre médecin traîtant.